Rhône | Des salles de tribunal dans les hôpitaux psychiatriques – Le Progrès

 » Depuis le 1 er août, les hospitalisations psychiatriques sous contraintes sont surveillées de très près par la justice. Pas question «d’interner» une personne sans qu’elle donne son avis. Et ce n’est plus le médecin seul qui est au chevet du malade mais un juge. Car la justice est désormais présente au sein même des établissements. Les trois hôpitaux de l’agglomération lyonnaise (le Vinatier, Saint-Jean-deDieu et Saint-Cyr-au-Mont-d’Or), abritent depuis le 1 er août un tribunal. Une petite révolution, même si avant la loi du 5 juillet 2011, un patient pouvait contester son internement en saisissant un juge des libertés et de la détention (JLD). Aujourd’hui, le JLD siège à l’hôpital.« 

Source  : Rhône | Des salles de tribunal dans les hôpitaux psychiatriques – Le Progrès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s