Contreverse: diagnostic et pronostic, psychiatrie et criminologie – LeMonde.fr

A l’occasion d’une affaire de viol et d’assassinat, le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, a déclaré que cette affaire démontre « une fois de plus que la psychiatrie n’est pas une science exacte ».

Psychiatre à l’hôpital de Ville-Evrard (Seine-Saint-Denis) et expert auprès de la cour d’appel de Paris, Daniel Zagury dénonce la stigmatisation des professionnels du monde judiciaire, médical et éducatif.

« M. Guéant confond diagnostic et pronostic, psychiatrie et criminologie, et il nie la part de responsabilité de celui qui a agit, le libre arbitre d’être humain qui fait qu’on passe à l’acte. On peut faire une erreur de diagnostic, mais il n’existe pas à proprement parler d’erreur de pronostic car, par définition, même s’il est très favorable, il reste toujours une zone d’incertitude. Et c’est encore plus vrai pour les adolescents chez lesquels la personnalité est rarement fixée. Chez eux, il n’y a pas obligatoirement de parallélisme entre la gravité des actes commis et un trouble nettement repérable. Tout juge et tout expert rencontrera dans sa carrière un cas de récidive. On ne peut véhiculer l’illusion qu’on pourrait totalement conjurer cette évidence par des mesures appropriées. »

La suite : Mort d’Agnès : « M. Guéant confond diagnostic et pronostic, psychiatrie et criminologie » – LeMonde.fr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s