Livre: Confidentialité et secret professionnel : enjeux pour une société démocratique – Belgique

BARTHELEMI Edwige/ MEERSSEMAN Claire/ SERVAIS Jean-François,

Bruxelles, 2011,34 p.

[résumé d’auteur]
Le professionnel ou le bénévole en relation avec des enfants, des adolescents ou des adultes est amené à recevoir des informations dans le cadre de son mandat ou simplement à titre de confident.

Cette position d’écoute engage l’intervenant dans un cadre voire dans des obligations de confidentialité et de secret professionnel. Les  références légales, les codes et les pratiques diffèrent d’un secteur professionnel à l’autre.

Entre contrôle social et relation d’aide, quel choix la société démocratique pose-t-elle en créant une obligation de respect du secret professionnel ? Par ailleurs, le travail en réseau pose une question complexe de secret professionnel partagé. Ce livre fait état de la question à la lumière des débats associés à la dernière modification du code pénal belge.

Sommaire

La confidentialité, ciment de la relation d’aide: la personne au centre de la rencontre. Claire Meersseman. 5

Quelques balises juridiques.Jean-François Servais. 29

Difficile équilibre entre individu et société… Edwige Barthélemi . 46

Annexes. 52

Bibliographie. 56

Disponible sur Internet : ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s