La responsabilité du patient face à sa maladie : un élément vital pour sortir du tunnel- bipolaire-info

Le patient est victime de sa maladie, victime du manque d’information, victime de mauvais diagnostics et de traitements inadaptés ou dangereux, victime de l’incompréhension de ses proches, pointé du doigt comme « bizarre, taré, fou ».

Cela fait beaucoup ! Mais il y a aussi un autre facteur que l’on prend peu en compte, c’est le patient lui-même. Certaines personnes ne se sont pas gênées pour lui dire qu’il ne faisait pas d’efforts, qu’il détruisait la vie de sa femme ou de son mari, qu’il n’était pas fiable, etc. La responsabilité ce n’est pas se culpabiliser et se laisser culpabiliser, se draper dans la honte et se laisser mourir, mais réfléchir à tout ce qui est bon pour pouvoir avancer.

Bipolaire-Info:

Dans le cadre des dossiers que nous demandons régulièrement à notre consultant psychologue, Vincent Trybou, du CTAH (centre des troubles anxieux et de l’humeur) en voici un qui traite de la responsabilisation du patient que nous sommes face à la bonne gestion de notre maladie. Car il ne suffit pas d’avoir le bon diagnostic puis le bon traitement, nous avons également un rôle actif et très important à jouer pour aller mieux.

La suite:  bipolaire-info – La responsabilité du patient face à sa maladie : un élément vital pour sortir du tunnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s