Santé mentale et territoires: perspectives pour la pédopsychiatrie

10-èmes rencontres de perfectionnement des pédopsychiatres de service public, organisées par la FFP-CNPP et qui auront lieu les 19 et 20 mars 2012 au Ministère de la Santé à Paris

PUBLIC CONCERNE :

Médecins pédopsychiatres des équipes de secteur public (praticiens hospitaliers, chefs de service ou responsables d’UF, praticiens contractuels ou vacataires)

OBJECTIFS

Ces rencontres de formation et de perfectionnement donneront aux praticiens l’occasion de réfléchir à leur style de travail et à leurs missions de santé mentale en lien aux nouveaux enjeux qui se présentent à la psychiatrie publique.

ARGUMENTAIRE

La loi HSPT insiste sur la notion de territoire, celle-ci tend à rendre compte de l’évolution de l’approche de santé, déplaçant le centre de gravité de la maladie à la santé publique.

Le territoire serait le périmètre qui permettrait de comprendre et maîtriser les indicateurs et les déterminants de santé de la population, d’en saisir les différences selon les caractéristiques de chaque territoire. En conséquence, il permettrait d’améliorer les services dans l’objectif principal de réduire les inégalités devant la maladie et l’accès aux soins, de prévoir une meilleure prévention ainsi qu’un contrôle plus judicieux des dépenses.

Cette approche globale a besoin de la géographie, de la démographie, de la sociologie, de l’architecture, de l’économie, mais aussi de l’éducation, de l’épidémiologie, de la médecine, des sciences sociales et surtout de la conception et de la mise en oeuvre de politiques publiques qui permettent et accompagnent ces évolutions ; avec au premier chef la coopération des acteurs du terrain et l’équilibre à trouver entre centralisation des décisions et décentralisation des réalisations.

La psychiatrie n’est pas désarçonnée par cette porte d’entrée qu’est le territoire, le secteur a un fort ancrage territorial. Dès son origine le secteur a conjugué sa triple mission : prévention, soins et réadaptation avec la conviction que l’approche globale du sujet ne peut se faire qu’en lien avec son environnement, l’hôpital n’étant qu’une partie du dispositif.

Cette vision est encore plus vraie en psychiatrie infanto-juvénile en raison des nombreuses et nécessaires articulations de l’enfant et de l’adolescent : « un enfant tout seul n’existe pas » disait Winnicott, à signifier que d’emblée notre objet n’est jamais le sujet tout seul.

Nous avons au fil des ans, actualisé, aménagé l’organisation de nos secteurs, développé des alternatives à l’hospitalisation, élargi nos interventions et nos coopérations avec le médico-social, le social, l’Éducation Nationale…

Mais notre approche doit être rénovée à la lumière de ce qui est annoncé par cette nouvelle conception du territoire : territoire, qui tend à effacer les anciennes frontières et à nous réinterroger sur notre mission, notre fonction, nos limites, notre nosographie.

Le territoire géographique portait en soi une cohérence d’intervention vis-à-vis du patient vu dans sa globalité. Actuellement cette vision est mise en question par :

– Les différents territoires de compétences entre institutions : justice, Conseil Général, médico-social…

– Les compétences autour des approches spécialisées des troubles : centres de référence qui actent une séparation entre diagnostic et prise en charge, consultations ou unités dédiées à des pathologies spécifiques, qui tout en apportant un plus au niveau qualité des soins, peuvent provoquer une rupture dans le parcours global.

– La tension entre la compétence du gestionnaire et du soignant.

Le territoire exige une réflexion nouvelle sur les jonctions, les coopérations, les parcours, demande à penser la santé publique, à repenser l’articulation entre l’individuel et le collectif, fondement de toute demande de soins.

Programme ICI 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s