Le nouveau plan Psychiatrie et Santé mentale ne doit pas négliger les droits des malades- CNCDH

7 mars 2012

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH mène depuis 2008 une réflexion de fond sur la prise en charge de la maladie mentale et l’exercice de leurs droits par des malades privés de leur capacité à consentir. Ses réflexions ont été largement guidées par le constat d’un recours important à l’hospitalisation sans consentement et à la focalisation sur l’urgence au détriment des prises en charge ambulatoires.

Ces questions sont au cœur des critiques formulées sur la mise en œuvre du premier plan psychiatrie et santé mentale; selon la CNCDH, la stratégie prévue pour la période 2011-2015 ne doit pas les négliger.

via– Commission nationale consultative des droits de l’homme.

Publicités

1 réflexion sur « Le nouveau plan Psychiatrie et Santé mentale ne doit pas négliger les droits des malades- CNCDH »

  1. Pourquoi le document du plan Psychiatrie et Santé mentale 2011-2015 est-il protégé par un mot de passe?
    Le droit des citoyens d’être informés est-il respecté?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s