Le pouvoir et le parapluie : Juges, associations tutélaires et familles

Le Dr Alain Amar de Lyon, fort de son expérience, dresse dans cet article un état des lieux des dispositifs de protection des personnes dépendantes.

Selon lui il est  grand temps d’une part que les lois existantes, sans aucune nécessité de les alourdir par de nouvelles dispositions, soient vraiment appliquées, que la protection des personnes et pas seulement des biens devienne une réalité, et d’autre part de « moraliser » ce secteur quitte à donner un bon coup de pied dans la fourmilière…

La floraison impressionnante ces dernières années de scandales à répétition a mis à mal et notablement réduit le capital confiance que les citoyens pouvaient avoir conservé à l’égard de personnages publics dont certains ont occupé des postes clés. Le sang contaminé, l’hormone de croissance, les pots-de-vin versés à des responsables de l’autorisation de mise sur le marché de médicaments, les nombreux conflits d’intérêts, l’appât du gain gangrènent de trop nombreuses institutions ou organisations à vocation sociale proclamée, au mépris des individus livrés à leur « pouvoir » . Cela concerne aussi certains juges des tutelles, certaines organisations tutélaires, certaines familles…Lire l'article en PDF Télécharger l’article complet  de 17 pages en PDF

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s