Loi de santé publique : un aspect millefeuille ? – Libération.fr

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a présenté, ce mercredi en Conseil des ministres, sa loi de santé publique. Un texte touche-à-tout, vaste, abordant de multiples aspects, de la lutte contre le tabagisme à l’obésité, en passant par de nouvelles structures organisationnelles lire le document ci-dessous. Mais cela reste un projet dont il est difficile de savoir, aujourd’hui, de quel côté l’ensemble va tomber.Est-ce une loi, par exemple, qui signe l’étatisation de la médecine, comme le dénoncent certains syndicats de médecins libéraux ? Ces derniers s’appuyant sur la généralisation du tiers-payant et sur l’instauration du territoire de santé.

Pas si sûr, si l’on s’attarde sur la question du tiers-payant : celui-ci est déjà pratiqué depuis très longtemps en France dans le secteur libéral par toute une série de professionnels de la santé certains médecins spécialistes, infirmières, pharmaciens, cliniques, hospitalisation privée, orthophonistes, kinés. Et il est en vigueur dans la quasi-totalité des pays européens. Bref, parler d’étatisation reste cocasse, même si sa généralisation est une mesure majeure, aux effets symboliques importants

Un aspect mille-feuille

Enfin, le projet aborde mille autres questions, comme «l’instauration d’une action de groupe pour les patients victimes de dommages médicaux dus à leurs traitements», mais aussi la «redéfinition du service public hospitalier autour d’un bloc d’obligations et non plus la participation à l’une des 14 missions de missions de service public fixées par la loi de 2009», ou encore «la création d’un service territorial de santé mentale et de la psychiatrie avec une réaffirmation de la sectorisation».

«Il y a plein de bonnes choses, remarque un ancien directeur de la santé, mais où est l’élément fédérateur ?»

C’est bien là où se situe la limite du projet gouvernemental. Au-delà de son aspect mille-feuille, Marisol Touraine saura-t-elle donner un souffle à une politique de santé publique qui manque de lisibilité ?

La suite Loi de santé publique : les enjeux d’un projet hétéroclite – Libération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s