Le projet d’établissement du CH de Tourcoing intégrera les habitants en intégrant un volet contenant l’avis des citoyens

Pour établir son prochain projet d’établissement, le centre hospitalier (CH) de Tourcoing (Nord) a décidé de faire appel aux citoyens du territoire. Tous les cinq ans, les hôpitaux doivent déterminer leur projet d’établissement. Le CH de Tourcoing a eu envie d’innover et de donner la parole aux citoyens. Aux habituels volets (ressources humaines, économie, projet médical…), un volet externe contenant leurs propositions d’amélioration sera inclus, selon le directeur , Didier Nonque.

Ce projet s’inscrit dans la tendance nationale de démocratie sanitaire. Le CH de Tourcoing a fait le choix de pousser un peu plus ce concept. Le CHU d’Angers a déjà mis en place cette consultation citoyenne. L’établissement nordiste s’en est librement inspiré. Une spécificité sera introduite néanmoins : la constitution d’un deuxième groupe de travail composé de professionnels de santé libéraux, médecins de ville et des représentants d’associations d’usagers. Ils seront également sollicités sur le projet d’établissement mais sur des sujets plus techniques. Le projet d’établissement 2015-2020 sera présenté ensuite fin septembre-début octobre.

Un projet qui donne la possibilité aux citoyens de construire l’hôpital de demain. Il ne s’agit pas, en effet, de limiter les contributions aux seuls patients consommateurs de soins mais d’apporter une autre vision de l’hôpital. Le CH a besoin de cette « vision externe », souligne Didier Nonque, ne serait-ce que pour permettre d’identifier des points qui « à nos yeux de professionnels » ne sont pas forcément prioritaires. En ce sens, un forum a été mis en place la semaine dernière.

Rencontre avec Guillaume Couvreur et Laurette Marchica, porteur du projet.

À la différence de la Belgique où les hôpitaux sont un peu libres de faire ce qu’ils veulent, les projets d’établissement français s’inscrivent dans une déclinaison des plans gouvernementaux et régionaux de l’agence régionale de santé. Et la plupart du temps, cela se fait entre spécialistes, avec seulement la présence de deux représentants des usagers.

Guillaume Couvreur est en stage de direction d’établissement et, avec Laurette Marchica, stagiaire en communication, ils ont mis sur pied une opération visant à écouter des habitants du secteur par l’intermédiaire d’un forum citoyen. Deux groupes seront constitués. Le premier avec des professionnels de santé et associatifs. Le second aura aussi une dizaine de membres.

Ceux « heureux » élus seront invités à une journée de découverte de l’ensemble des services de l’hôpital. Il y aura ensuite deux soirées où ils seront répartis en petits groupes. « Ils pourront dire tout ce qui leur saute aux yeux, ce que nous, professionnels, on finit par ne plus voir. Le tout dans le but évident de faciliter la vie des patients » insiste Guillaume Couvreur.

À la fin juin, une restitution des travaux sera proposée avec, en principe, une quinzaine de recommandations bien identifiées. « Les missions de base de l’hôpital on les connaît » explique Didier Nonque, le directeur, mais il peut y avoir des questions sur le stationnement, le téléphone ou même la signalisation au sein du centre hospitalier. » Sûr qu’il n’est pas toujours simple de s’y repérer. Il y avait par exemple la question de l’accès à internet dans les chambres. Cela devrait être effectif d’ici à la fin d’année, les contrats étant signés.

Avec ce panel, ils cherchent à obtenir une vraie représentativité du territoire, en matière d’âge, de sexe, de domiciliation, etc. Un comité de sélection déterminera les membres de ce panel.

Il faudra d’abord vous inscrire à forumcitoyen@ch-tourcoing.fr. Rien ne vous empêche de mettre quelques éléments de motivation ou des remarques en plus de vos coordonnées (nom, âge, profession).

Jusqu’au 22 mai pour s’inscrire

Les inscrits seront recontactés par téléphone pour un petit questionnaire. Vous avez jusqu’au 22 mai pour le faire. S’il y a vraiment beaucoup de monde, un tirage au sort sera effectué. « Il faut juste être capable de donner un peu de son temps. »

L’initiative de donner ainsi la parole aux usagers n’est pas courante. Angers est à la pointe dans ce domaine. « Ce sont toujours des initiatives très porteuses » explique Guillaume Couvreur. « Les habitants sont aussi des citoyens à l’hôpital et pas juste des usagers de soins. »

Une campagne de communication passera par les mairies, la maison des associations, les lieux de soins, les pharmacies, etc.

via  C’est à vous d’imaginer le CH Dron de Tourcoing dans les cinq années à venir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s