Schizophrénie : un jeu améliorerait la vie des patients – Topsante.com

Il serait possible d’améliorer la qualité de vie des schizophrènes avec un jeu sur Ipad élaboré par des chercheurs, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Philosophical Transactions of the Royal Society B.

Des chercheurs anglais de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) ont mis en place un jeu sur Ipad destiné à aider les malades atteints de schizophrénie dans leur vie quotidienne. Ils ont développé une application au nom de Wizard.

Des chercheurs anglais de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) ont mis en place un jeu sur Ipad destiné à aider les malades atteints de schizophrénie dans leur vie quotidienne. Ils ont développé une application au nom de Wizard.

Les scientifiques ont réalisé une expérience avec 22 participants schizophrènes (11 hommes et 11 femmes). Ils ont formé deux groupes, l’un de 10 personnes et un autre de 12. Le premier a suivi son traitement médical normal, sans jouer, alors que le deuxième a été obligé de s’exercer au jeu sur l’iPad régulièrement pendant quatre semaines. Pour évaluer l’impact du jeu sur la vie sociale des malades, les chercheurs ont mesuré la mémoire épisodique des participants, leur plaisir et motivation et leur bien-être général.

Les conclusions de l’expérience ont révélé que le jeu sur iPad avait des effets positifs sur les patients. « Nous avons constaté que les participants affectés à jouer avec le jeu avaient des souvenirs épisodiques nettement meilleurs que dans l’autre groupe de contrôle qui n’avait pas joué. Les participants ont également signalé qu’ils appréciaient le jeu et qu’ils étaient motivés pour continuer », explique Barbara Sahakian, professeure de neuropsychologie clinique à l’Université de Cambridge.

La schizophrénie est une maladie mentale chronique caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres, ce qui entraîne des comportements et des discours bizarres, parfois délirants. La schizophrénie est couramment traitée par la prise de neuroleptiques (également appelés antipsychotiques) mais les autorités médicales de nombreux pays recommandent d’accompagner ce traitement avec une thérapie cognitive et comportementale pour soulager les symptômes cognitifs liés à la maladie (troubles de l’attention, de la mémoire, de la vitesse de traitement des informations). Elle touche près de 0,7% de la population mondiale, dont 600 000 personnes en France, selon les chiffres de l’Institut national de la santé. Parmi ses symptômes les plus impressionnants se trouvent les délires et les hallucinations.

viaSchizophrénie : un jeu améliorerait la vie des patients – Topsante.com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s