Recherche Psychiatrie : La stimulation cérébrale profonde pourrait venir en aide aux personnes dépendantes| L’Hebdo-Suisse

A l’aide d’impulsions électriques, des chercheurs genevois sont parvenus à faire disparaître certains traits de l’addiction à la cocaïne chez des souris. Un travail publié récemment dans la prestigieuse revue Science et récompensé par le prix Pfizer de la Recherche 2016.
Sortir de la dépendance – que ce soit à la cigarette, à l’alcool, au jeu ou encore à des substances illicites – ressemble souvent à un parcours du combattant, avec de forts risques de rechute. Un traitement encore expérimental pourrait cependant venir à bout des addictions les plus tenaces. 

La technique utilisée par ces chercheurs, la stimulation cérébrale profonde, consiste à activer des régions précises du cerveau à l’aide d’électrodes implantées. Elle est utilisée avec succès depuis les années 80 dans le traitement de la maladie de Parkinson. Plus récemment, des résultats prometteurs ont été obtenus chez des patients souffrant de formes graves de dépression ou de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). «Ce type de traitement a aussi été testé contre les addictions, mais seulement sur quelques personnes, et sans qu’on en comprenne vraiment les mécanismes», explique Meaghan Creed, neuroscientifique à l’Université de Genève.Résultats durablesEn combinant la stimulation cérébrale profonde avec un traitement médicamenteux, la chercheuse et ses collègues sont parvenus à rétablir une connexion nerveuse normale chez des souris cocaïnomanes et à faire disparaître un comportement caractéristique de l’addiction chez ce rongeur, une forme d’hyperactivité.

«L’aspect le plus impressionnant de nos résultats est qu’un traitement unique a suffi à obtenir des résultats durables», souligne Meaghan Creed. Davantage de recherches seront nécessaires pour déterminer si un tel protocole peut être appliqué aux patients toxicomanes. L’approche serait de toute façon réservée aux addictions les plus sévères, l’implantation d’électrodes dans le cerveau n’étant pas une opération anodine.

Source : Des secousses électriques contre l’addiction | L’Hebdo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s