Ségolène Neuville : « 100 groupes d’entraide mutuelle de plus d’ici trois ans »

[APMNews] Il y aura 100 groupes d’entraide mutuelle (GEM) supplémentaires d’ici trois ans, a assuré la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées et à la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, dans un discours écrit, lu par la présidente de la Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie (Fnapsy), Claude Finkelstein, lors du troisième colloque annuel sur l’avenir des GEM, organisé vendredi à Paris par cette fédération.

Créés sous l’impulsion d’associations de familles et d’usagers de la psychiatrie par la loi handicap du 11 février 2005, les GEM sont des associations, gérées par les personnes elles-mêmes, destinées à l’origine aux personnes handicapées psychiques et, depuis 2011, également aux personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées, rappelle-t-on.

Une instruction diffusée mardi précise les modalités de pilotage du dispositif des GEM par les agences régionales de santé (ARS), en fonction du nouveau cahier des charges paru en mars.

En 2015, 413 GEM ont été recensés en France, a assuré la secrétaire d’Etat dans son discours écrit. « Ce nombre a été multiplié par 3,5 depuis 2005; on en comptait alors 117. »Selon ce même discours, « 87% des GEM accueillent des personnes en souffrance psychique, 13% des personnes cérébro-lésées. Il y a en moyenne 67 personnes qui fréquentent un GEM » et ces groupes sont en moyenne « ouverts 34,5 heures par semaine et 79% d’entre eux proposent des activités le week-end ».

En 2015 et en 2016, ils ont bénéficié d’un financement national de 30 millions d’euros , dans le cadre du fonds d’intervention régional (FIR). « Un financement multiplié par six depuis 2005 », a assuré la secrétaire d’Etat dans son discours.

« Les GEM, qui sont des ‘objets non institutionnels’, restent fragiles. Ce sont des dispositifs qui se construisent progressivement, et nécessitent un appui variable en fonction des moments », d’où le nouveau cahier des charges.

« D’ici trois ans, 100 nouveaux GEM supplémentaires pourront voir le jour. Dès début 2017, 2,8 millions de crédits nouveaux seront alloués aux ARS pour développer de nouveaux GEM et pour revaloriser des GEM existants historiquement sous-dotés », a-t-elle annoncé. » Je compte sur le dynamisme des ARS. Ce sont elles qui assurent le cofinancement des GEM à 90% pour soutenir leur développement dans le cadre des crédits FIR », a-t-elle encouragé.

Source APMNews

Source : Ségolène Neuville : « 100 groupes d’entraide mutuelle de plus d’ici trois ans » – Nul n’est censé ignorer – Actualités – Psycom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s