Le droit de vote des personnes hospitalisées en psychiatrie

Cette période électorale est l’occasion de se réinterroger sur la place du malade dans la cité. Hospitalisés en soins libres ou sans leur consentement, les patients restent des citoyens à part entière.

Afin d’éviter que l’hospitalisation soit trop discriminante, le législateur affirme régulièrement que les patients pris en charge en psychiatrie restent des citoyens à part entière.

Par conséquent, les services de soins doivent rappeler aux patients les solutions qui s’offrent à eux pour exercer cette liberté fondamentale. Recommandations pratiques pour leur permettre d’exercer leur droit de vote: Télécharger l’article complet en PDF

Source : Santé Mentale – Accueil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s