Le Spep veut des règles fonctionnelles claires entre communautés psychiatriques de territoire et GHT

Le Syndicat des psychiatres d’exercice public (Spep) a tenu son assemblée générale les 9 et 10 décembre, avec des échanges placés sous le thème de « la psychiatrie publique de secteur dans les groupements hospitaliers de territoire » (GHT). Son président, Michel Triantafyllou, a annoncé que le syndicat a voté le 10 décembre une série de motions, notamment dans la perspective des GHT en 2016. Continuer à lire … « Le Spep veut des règles fonctionnelles claires entre communautés psychiatriques de territoire et GHT »

Publicités

Unités pour malades difficiles: le Haut Conseil des professions paramédicales défavorable sur le projet de décret

Le projet de décret réglementant le fonctionnement des unités pour malades difficiles était examiné ce 24 novembre par le Haut Conseil des professions paramédicales. À titre consultatif, le conseil a émis un avis défavorable sur ce projet. Certains représentants regrettent que le transport de patients détenus ne soit pas prévu sous escorte. Continuer à lire … « Unités pour malades difficiles: le Haut Conseil des professions paramédicales défavorable sur le projet de décret »

Le gouvernement pose les jalons de la médecine du futur

Les ministres de la Santé et de l’économie ont mis sur les rails le projet « Médecine du futur » dans lequel s’insère un axe de réflexion autour de la médecine connectée. Une feuille de route va être présentée d’ici fin mars 2016. Le Gouvernement avance vient de s’atteler à la mise en oeuvre d’un des 34 projets faisant partie du plan Nouvelle France Industrielle, cher au président de la République.

A savoir en l’occurrence celui relatif à la Médecine du futur, autour duquel sont impliqués plusieurs poids lourds du gouvernement :

Continuer à lire … « Le gouvernement pose les jalons de la médecine du futur »

Colloque des 39 au Sénat le 9 septembre 2015: Quelle hospitalité pour la folie?

le 09 septembre  2015, de 13h30 à 18h00.

Dans le cadre de l’examen du projet de modernisation de la loi de santé par le Sénat en septembre, projet adopté en première lecture à l’assemblée nationale et après l’audition du 06 juillet au Sénat d’une délégation composée de membres des 39, du Fil Conducteur et de patients, ainsi que des actions et contributions auprès des commissions parlementaires depuis le meeting du 01 novembre 2014, le collectif des 39 organise et anime le 09 septembre après-midi au Sénat un colloque à notre demande, colloque parrainé par la sénatrice Aline Archimbaud afin de présenter les arguments critiques dans cette loi relatifs à la psychiatrie, au médico-social, à la prise en compte des patients et faire part de propositions pour continuer de défendre une hospitalité pour la folie auprès des parlementaires et des journalistes qui répondront à son invitation. Continuer à lire … « Colloque des 39 au Sénat le 9 septembre 2015: Quelle hospitalité pour la folie? »

Le projet d’établissement du CH de Tourcoing intégrera les habitants en intégrant un volet contenant l’avis des citoyens

Pour établir son prochain projet d’établissement, le centre hospitalier (CH) de Tourcoing (Nord) a décidé de faire appel aux citoyens du territoire. Tous les cinq ans, les hôpitaux doivent déterminer leur projet d’établissement. Le CH de Tourcoing a eu envie d’innover et de donner la parole aux citoyens. Aux habituels volets (ressources humaines, économie, projet médical…), un volet externe contenant leurs propositions d’amélioration sera inclus, selon le directeur , Didier Nonque.

Continuer à lire … « Le projet d’établissement du CH de Tourcoing intégrera les habitants en intégrant un volet contenant l’avis des citoyens »

Collaboration public-privé : dépasser les crispations dans l’intérêt du patient- Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord – Pas de Calais

Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas de Calais :: Collaboration public-privé : dépasser les crispations dans l'intérêt du patient ]Quand l’intérêt du patient pousse les équipes à travailler ensemble, la question de l’appartenance à un établissement quelque soit son statut ou à une équipe s’efface. Des organisations s’ébauchent et se construisent alors.

La région du Nord – Pas-de-Calais fut précurseur et depuis plus de 12 ans, des collaborations entre équipes d’établissements publics et privés sont actives sur l’ensemble du territoire. Sans manquer de réalisme, le bilan qui sera dressé à l’occasion de cette demi-journée de la F2RSM permettra de mettre en exergue les effets pérennes et positifs ainsi que les tensions sous-jacentes. Continuer à lire … « Collaboration public-privé : dépasser les crispations dans l’intérêt du patient- Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord – Pas de Calais »

La planification médico-sociale régionale en attente d’améliorations- Communiqué

C’est avec satisfaction que la FEHAP, l’APF, la FEGAPEI et l’UNAPEI , les organisations signataires du communiqué, constatent que le principe d’une élaboration du projet régional de santé sur la base d’une évaluation préalable des besoins de santé, sociaux et médico-sociaux a été adoptée à l’article 38 grâce un amendement 2250.

Mais la situation faite aux autorisations médico-sociales qui pourraient devenir incompatibles avec le projet régional de santé, objet de l’amendement 2251, n’a pu avancer à l’Assemblée Nationale. Continuer à lire … « La planification médico-sociale régionale en attente d’améliorations- Communiqué »

Démocratie sanitaire : avant tout projet de loi sur la santé, une concertation préalable avec les associations des usagers agréées ?

La discussion du projet de loi de Santé s’est poursuivie ce 1er avril 2015 en séance publique à l’Assemblée nationale. Les députés ont notamment adopté un amendement qui vise à formaliser la concertation avant tout projet de loi sur la santé.

« Tout projet de réforme portant sur la politique de santé, à l’exclusion des projets de loi de financement de la sécurité sociale et de loi de finances, envisagé par le Gouvernement, fait l’objet d’une concertation préalable (…)« , stipule en effet le texte qui doit s’insérer après l’alinéa 20 du premier article de la loi.

Continuer à lire … « Démocratie sanitaire : avant tout projet de loi sur la santé, une concertation préalable avec les associations des usagers agréées ? »

Santé connectée : quelle autonomie pour les usagers ?- CISSRA

Santé connectéeA l’heure de la dématérialisation des données, la santé se dote elle aussi d’applications mobiles et d’objets connectés. Une révolution qui modifie considérablement les relations entre les acteurs de santé et pose de nombreuses interrogations sur le plan de la sécurité et de l’éthique :

Continuer à lire … « Santé connectée : quelle autonomie pour les usagers ?- CISSRA »

Loi de santé : le Haut Conseil de la Santé Publique dresse un premier bilan mitigé | Le Quotidien du Médecin

Alors que le projet de loi de santé est encore entre les mains de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le haut conseil de la santé publique (HCSP) a porté, à l’occasion du bilan de son action en 2014, un regard critique sur le contenu du texte. Le HCSP a en effet participé au conseil des sages, consulté avant la rédaction de la loi. Continuer à lire … « Loi de santé : le Haut Conseil de la Santé Publique dresse un premier bilan mitigé | Le Quotidien du Médecin »